Tout sur l'Old Club
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le foot et ces accotés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
droppy
Légende
avatar

Nombre de messages : 3473
Localisation : Stembert
Date d'inscription : 08/02/2005

MessageSujet: Re: Le foot et ces accotés   Ven 8 Déc - 14:30

Arsenal menace la FIFA.

David Dein, le vice-président d'Arsenal, espère que la FIFA va abandonner l'idée d'obliger les clubs à limiter le nombre d'étrangers à cinq joueurs, plus six locaux. «C'est tolement illégal et les clubs ne se laisseront pas faire» a déclaré Dein, président du G14, lors d'un rassemblement de cette organisation, jeudi à Bruxelles. «Si la FIFA souhaite allumer un nouveau feu, qu'elle le fasse, mais ce sera un feu très important. J'espère que leur idée en restera là. J'appelle la FIFA à une période de calme» a-t-il ajouté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
droppy
Légende
avatar

Nombre de messages : 3473
Localisation : Stembert
Date d'inscription : 08/02/2005

MessageSujet: Re: Le foot et ces accotés   Sam 9 Déc - 13:51

Feyenoord

Le club Batave a été condamné à deux matches à huis clos avec sursis et une amende de 126.000 euros après les incidents provoqués à Nancy en coupe UEFA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
droppy
Légende
avatar

Nombre de messages : 3473
Localisation : Stembert
Date d'inscription : 08/02/2005

MessageSujet: Re: Le foot et ces accotés   Sam 9 Déc - 13:53

UEFA : Vers l'élargissement de l'Euro?


C'est la conséquence indirecte de l'augmentation de fédérations affiliées et celle plus direct d'une demande de la Fédération écossaise, soutenue par la Lettonie, la République d'Irlande et la Suède : l'UEFA examinera lors de son prochain Congrès en janvier le projet d'une étude de faisabilité sur le passage de la phase finale de l'Euro de 16 à 24 équipes.

Cette étude porterait sur la possibilité d'augmenter le nombre de participants dès 2012. Les trois candidatures à l'organisation, l'talie, Ukraine-Pologne et Hongrie-Croatie, seraient amenés à se prononcer sur la possibilité pour eux d'accueillir et héberger 24 équipes au lieu de 16.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
droppy
Légende
avatar

Nombre de messages : 3473
Localisation : Stembert
Date d'inscription : 08/02/2005

MessageSujet: Re: Le foot et ces accotés   Lun 11 Déc - 18:20

Italie : des ultras s'en prennent à Sarkozy.

La solidarité entre supporters prend définitivement de l'ampleur, et a même cette fois dépassé les frontières. A l'occasion du derby romain entre la Lazio et l'AS Rome, dimanche (3-0), des supporters de la Roma ont ainsi dressé une banderole indiquant, en français dans le texte, «Sarkozy, la racaille, c'est la Police». Celle-ci a été déployée en signe de solidarité avec les supporters du Paris-SG, suite à la mort à Paris d'un supporter, le 23 novembre après la rencontre de Coupe de l'UEFA entre le PSG et l'Hapoël Tel Aviv.

Autre signe de la solidarité entre supporters, les fans de la Lazio, malgré la haine qui les oppose à ceux de la Roma, avaient eux aussi dressé une banderole remerciant leurs homologues parce que ces derniers avaient fait part de leur soutien à la suite de l'arrestation début octobre de quatre membres des «Irréductibles», le principal groupe de supporters de la Lazio, soupçonnés de menaces et d'intimidations à l'égard de Claudio Lotito, l'actuel président du club.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
droppy
Légende
avatar

Nombre de messages : 3473
Localisation : Stembert
Date d'inscription : 08/02/2005

MessageSujet: Re: Le foot et ces accotés   Ven 15 Déc - 0:56

droppy a écrit:
Show chaud sur le banc lors de West Ham - Arsenal (1-0)

http://www.youtube.com/watch?v=qqx-wc40DsM&mode=related&search=


Arsenal : Wenger à l'amende.

15.000 euros, c'est le montant de l'amende infligé à l'entraîneur d'Arsenal, Arsène Wenger, pour sa «conduite déplacée» lors d'une dispute publique, le 5 novembre dernier, avec Alan Pardew, son homologue de West Ham. Le Français avait semblé vouloir en découdre avec Pardew à la fin du match et avait dû en être éloigné par des officiels. Wenger, qui a également été «sévèrement sermonné et averti sur sa conduite future», selon les termes de la Fédération anglaise, a indiqué qu'il ne ferait pas appel de la sanction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
droppy
Légende
avatar

Nombre de messages : 3473
Localisation : Stembert
Date d'inscription : 08/02/2005

MessageSujet: Re: Le foot et ces accotés   Lun 18 Déc - 22:59

Wenger se fait encore remarquer.

Arsène Wenger fait l'objet d'une nouvelle procédure disciplinaire pour «conduite déplacée» de la part de la FA. Son attitude à l'égard des arbitres du match contre Portsmouth, samedi en Championnat, est épinglée par la fédération anglaise, qui l'a déjà condamné à une amende de 15 000 euros pour sa conduite menaçante envers l'entraîneur de West Ham, Alan Pardew le 5 novembre. Wenger risque une suspension de banc pour plusieurs matches.

«Je me suis plaint du coup franc (sifflé injustement selon lui) parce que j'avais le sentiment que ce n'en était pas un. Mais je n'ai pas usé d'un langage grossier», a déclaré Wenger. L'arbitre, Steve Bennett, a parlé d'«un langage insultant et grossier envers un assistant au moment de quitter le terrain à la mi-temps». Selon la FA, Wenger l'aurait aussi poursuivi dans le tunnel conduisant aux vestiaires. Il y a six ans, le manager d'Arsenal avait déjà été condamné à une suspension de banc de douze matches pour s'en être pris à un arbitre de touche, suspension annulée en appel.

L'equipe.fr

--------------------------------------------------------------------------------------

Supporters grecs provoquent l'atterrissage d'urgence d'un avion.


Un avion de la compagnie Easyjet effectuant la liaison entre Milan et Athènes s'est posé en urgence, vendredi, à Brindisi (sud de l'Italie), après des incidents provoqués à bord par un groupe de supporters de l'équipe de football Panatinaikos d'Athènes.

Le groupe de supporters grecs, qui revenait de Paris où il avait assisté au match Paris-Saint Germain-Panatinaikos disputé jeudi soir en coupe UEFA , s'en est pris à un couple d'Albanais qui voyageait à bord du même avion. Le pilote a alors décidé de se poser en urgence à Brindisi, où la police a invité les perturbateurs à descendre de l'appareil.

Selon des témoignages, le groupe était déjà passablement agité avant d'embarquer à Milan. Une fois l'avion en vol, il a agressé le couple d'Albanais qui avaient eu le tort d'intervenir pour demander le calme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
droppy
Légende
avatar

Nombre de messages : 3473
Localisation : Stembert
Date d'inscription : 08/02/2005

MessageSujet: Re: Le foot et ces accotés   Mer 20 Déc - 16:02

Sochaux : Deux supporters en prison.

Deux frères, tous deux supporters de Sochaux, ont été condamnés mercredi respectivement à trois mois et quinze jours de prison ferme par le tribunal correctionnel de Monaco. Ils sont coupables d'avoir frappé un autre supporter lors de Monaco-Sochaux (3-0) du 16 décembre, lui occasionnant six points de suture. Le premier, accusé d'avoir frappé avec des gants lestés pour la frappe, a écopé de trois ferme. Il a été relaxé de la détention d'un coup de poing américain retrouvé au sol. Son frère a été condamné à quinze jours de prison pour des faits requalifiés en violence sans armes et transport de gants de frappe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
droppy
Légende
avatar

Nombre de messages : 3473
Localisation : Stembert
Date d'inscription : 08/02/2005

MessageSujet: Re: Le foot et ces accotés   Dim 14 Jan - 19:29

Retrait de permis pour Tchité.

L’attaquant du Sporting d’Anderlecht, Mémé Tchité, a été arrêté durant la nuit en état d’ébriété au volant de sa voiture. Le buteur des mauves aurait trop fêté la victoire de ses couleurs hier soir contre Dender, résultat, son permis lui a été retiré sur le champ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
droppy
Légende
avatar

Nombre de messages : 3473
Localisation : Stembert
Date d'inscription : 08/02/2005

MessageSujet: Re: Le foot et ces accotés   Jeu 18 Jan - 23:26

Le manager du Lierse démissionne.


Danny Aras, le manager du Lierse, a présenté sa démission après les incidents survenus samedi soir lors de la rencontre de coupe de Belgique face à l'Antwerp (D2), a annoncé la direction du club.

Selon lui, cette démission est le meilleur signal pour démontrer que certaines situations méritent de prendre ses responsabilités. Il ajoute que la situation actuelle ne lui permettait plus de poursuivre son travail comme il l'entendait.

Danny Aras restera cependant dans les instances du club, où il se chargera plus spécifiquement des finances.

--------------------------------------------------------------------------------------

Sebastian Deisler met un terme à sa carrière.


Le milieu de terrain international allemand du Bayern Munich, Sebastian Deisler, a annoncé mardi qu'il mettait, à 27 ans, un terme à sa carrière gâchée par cinq opérations au genou droit et plusieurs épisodes dépressifs. "Je n'ai plus assez confiance dans mon genou, qui a plutôt été ces dernières années un supplice pour moi", a déclaré Deisler lors d'une conférence de presse organisée à la hâte.

Le directeur sportif du Bayern, Uli Hoeness, a cependant laissé une porte ouverte à son joueur, assurant qu'il ne rompait pas pour l'instant le contrat de Deisler, prolongé en décembre 2005 jusqu'en 2009. Longtemps présenté comme le joueur le plus talentueux de sa génération, Deisler (36 sélections, 3 buts) n'a jamais disputé de phase finale d'un grand tournoi international avec la Nationalmannschaft.

Il avait déclaré forfait pour le Mondial-2002 en Corée du Sud et au Japon, en raison d'une blessure au genou droit, puis avait manqué l'Euro-2004 au Portugal après une saison 2003-04 perturbée par un séjour dans une clinique pour soigner une dépression, pour enfin rater le Mondial-2006 en Allemagne après une nouvelle blessure au genou droit en avril.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
droppy
Légende
avatar

Nombre de messages : 3473
Localisation : Stembert
Date d'inscription : 08/02/2005

MessageSujet: Re: Le foot et ces accotés   Ven 19 Jan - 21:46

Feyenoord exclu de la Coupe UEFA suite aux incidents à Nancy.


Le club néerlandais de Feyenoord Rotterdam a été exclu vendredi de la Coupe de l'UEFA pour la saison en cours par la commission d'appel de l'Union européenne de football (UEFA) à la suite des violents incidents provoqués dans le stade de Nancy par ses supporters le 30 novembre 2006. Feyenoord devra en outre payer une amende de 100.000 francs suisses (environ 62.000 euros).

Le club où évolue nos compatriotes Stein Huysegems, Pieter Collen, Timothy Derijck et Philippe Leonard devait se mesurer au club anglais de Tottenham Hotspurs les 15 et 22 février en seizièmes de finale de la Coupe de l'UEFA. La vente des billets pour ce match avait déjà débuté. Selon l'agence de presse néerlandaise ANP, Feyenoord estime le manque à gagner de un à deux millions d'euros.

Le 7 décembre dernier, l'instance de contrôle et de discipline de l'UEFA, indépendant de cette dernière, avait condamné dans un premier temps le club rotterdamois à disputer deux rencontres à domicile à huis clos, avec un sursis de trois ans, et à une amende de 200.000 francs suisses. L'UEFA avait décidé de de pourvoir en appel le 14 décembre, jugeant la sanction insuffisante.

Le club néerlandais se réserve le droit de porter l'affaire devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) à Lausanne afin de faire annuler la décision de l'UEFA. Au tour précédent (phase de poules), la rencontre Nancy-Feyenoord (3-0) avait été interrompue pendant environ une demi-heure en raison de jets de sièges sur la pelouse par les supporters néerlandais, entraînant une intervention des forces de l'ordre. Avant le match, 500 à 600 supporters néerlandais avaient également provoqué de graves incidents en ville.


--------------------------------------------------------------------------------------

Prison ferme pour 3 hooligans Néerlandais.

Trois supporters du club néerlandais du Feyenoord Rotterdam ont été déclarés mercredi coupables de violences aggravées avant le match de Coupe de l'UEFA de football le 30 novembre à Nancy et condamnés à des peines de prison ferme par le tribunal correctionnel de Nancy.

Deux d'entre eux, âgés de 28 et 31 ans, ont écopé de 15 jours de prison ferme et le 3e, âgé de 22 ans, d'un mois pour des violences contre des policiers, dans l'après-midi qui avait précédé le match. Ils avaient notamment jeté des bouteilles contre les forces de l'ordre.

Deux d'entre eux devront en plus verser chacun 150 euros de dommages et intérêts à deux policiers qui s'était constitués partie civile. Ils étaient écroués depuis le 30 novembre, et seul le 3e devra prolonger son séjour en prison, la peine des autres étant couverte par la détention provisoire.

Le jour du match, entre 500 et 600 hooligans de Feyenoord avaient provoqué de multiples incidents au centre-ville de Nancy. Durant la rencontre, ils avaient défoncé des barrières à coups de pieds et jeté des sièges sur la pelouse, provoquant l'intervention des forces de l'ordre au gaz lacrymogène et l'interruption de la rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
droppy
Légende
avatar

Nombre de messages : 3473
Localisation : Stembert
Date d'inscription : 08/02/2005

MessageSujet: Re: Le foot et ces accotés   Sam 20 Jan - 13:59

Le Vatican prépare la "Clericus Cup", son championnat de football.


ROME (AFP) - samedi 20 janvier 2007 - Le Vatican prépare la "Clericus Cup", son championnat de football, qui devrait débuter dans la seconde moitié de février et opposer 16 équipes des collèges et séminaires pontificaux de Rome, écrit samedi le quotidien La Repubblica.
"Il sera interdit de jouer le dimanche, jour du Seigneur (...) Pendant les parties, le ou les joueurs qui laisserait s'échapper un juron ou pire encore un blasphème seraient immédiatement renvoyés (...) Pour le reste ce sera pareil à n'importe quel tournoi de foot +normal+", écrit le journal.

La Clericus Cup devrait débuter la troisième semaine de février, selon le journal.

Ce tournoi aura un caractère international "car de nombreux séminaristes provenant de pays ayant une longue tradition de football, comme le Brésil, l'Argentine, l'Urugay ou le Venezuela, mais aussi les Africains, les Asiatiques et les étudiants européens, italiens en tête, participeront à la Clericus Cup", annonce son organisateur Edio Costantini, président du Centre sportif italien (CSI), l'organisme de promotion du sport de l'Eglise catholique.

La Clericus Cup aura une équipe "nationale" aux couleurs blanc et jaune du Vatican et une équipe des Gardes suisses, mais les derniers détails doivent être encore tranchés par le cardinal-secrétaire d'Etat du Vatican, Tarcisio Bertone, "un amateur passionné du football", selon M. Costantini.

Mgr Bertone, n° 2 du Vatican et bras droit du pape Benoît XVI, avait déjà évoqué à la mi-décembre une équipe de football du Vatican capable de rivaliser avec les grands clubs italiens, avant de revenir dessus précisant qu'il s'agissait d'une plaisanterie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
droppy
Légende
avatar

Nombre de messages : 3473
Localisation : Stembert
Date d'inscription : 08/02/2005

MessageSujet: Re: Le foot et ces accotés   Lun 22 Jan - 16:42

Lierse : Van der Jeugt victime d’un coéquipier.


Lors de la rencontre face au Sporting de Charleroi, Sven Van der Jeugt ne figurait pas sur la feuille de match.

L’explication de ce fait est un accident qui est survenu au gardien de but du Lierse, son coéquipier Thomas De Corte a embouti l'arrière de sa voiture. Van der Jeugt a du passer des examens suite à cet accident.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
droppy
Légende
avatar

Nombre de messages : 3473
Localisation : Stembert
Date d'inscription : 08/02/2005

MessageSujet: Re: Le foot et ces accotés   Sam 3 Fév - 2:01

Un policier tué à Catane, championnats suspendus en Italie.


Un policier de 38 ans, atteint par un gros pétard, est décédé vendredi soir à Catane lors d'affrontements entre forces de l'ordre et supporters de l'équipe locale au cours du match de Championnat contre Palerme.

A la suite de cet événement, le commissaire extraordinaire de la Fédération italienne de football (FIGC), Luca Pancalli, a annoncé la suspension de tous les matches de championnats qui devaient se dérouler au cours du week-end, et ce à tous les niveaux. Selon les médias italiens, un autre policier serait également gravement blessé.

A 22h45, selon les images de la télévision Sky TG24, les affrontements continuaient entre tifosis et forces de l'ordre à l'extérieur du stade. Selon les premières informations, les heurts se seraient produits hors du stade au moment où les supporteurs de Palerme entraient dans l'enceinte. Les affrontements auraient alors commencé entre forces de l'ordre et les ultras de Catane.

L'agent a été blessé au visage par un gros pétard. Il a ensuite été transporté d'urgence à l'hôpital Garibaldi de Catane où il est décédé. Il y aurait également une centaine de blessés légers. Ironie de l'histoire, le match, remporté 2 à 1 par Palerme, avait été précédé d'une minute de silence en mémoire d'Ermanno Licursi, un dirigeant d'une équipe amateur décédé samedi dernier alors qu'il tentait de s'interposer entre ses joueurs, de Sanmartinese, et les supporters du club adverse de Cancellese (Calabre, sud) qui tentaient de s'en prendre à eux.

Le derby Sicilien entre Catane et Palerme, prévu à l'origine dimanche à 15h00, avait également été avancé à vendredi (18h00) pour des raisons de sécurité. Les autorités craignaient déjà des affrontements entre supporters Siciliens. Au match aller, de nombreux incidents avaient en effet émaillé le match qui se disputait à Palerme.


"On m'a dit qu'un policier est mort, parler de football est parfaitement inutile. Quand cela sera fini, je m'en irai du monde du football", a réagi à chaud Pietro Lo Monaco, administrateur délégué du club de Catane. "Je ne me reconnais pas dans tout cela, a-t-il ajouté. J'aime intensément le football, mais là, il me semble absurde".



--------------------------------------------------------------------------------------

Un policier de 38 ans, atteint par un gros pétard, est décédé vendredi soir à Catane lors d'affrontements entre forces de l'ordre et supporters de l'équipe locale, qui affrontait Palerme (1-2). En conséquence, Luca Pancalli, le commissaire extraordinaire de la Fédération italienne, a annoncé la suspension de tous les matches de championnats qui devaient se dérouler au cours du week-end, et ce à tous les niveaux.

«Une journée, ce n'est pas suffisant. Sans mesures drastiques, on ne repart pas, a de plus déclaré Luca Pancalli, laissant planer la menace d'une prolongation de la suspension. Moi, je ne continue pas comme ça. En ce moment, je suis trop bouleversé, en tant qu'Italien et en tant qu'homme du sport. J'aimerais qu'on ne reparte pas tant que l'on n'aura pas isolé ces enragés. Il s'agit de délinquance pure, ils ne devraient pas avoir accès au stade. Il faut donner des réponses sévères et fortes». Il a par ailleurs annoncé qu'une réunion avec la ministre des Sports Giovanna Melandri, le ministre de l'Intérieur Giulano d'Amato et le président du Conseil Romano Prodi aurait lieu lundi.

Ce dernier a lui affirmé que la décision d'interrompre la journée de Championnat était «juste (...), prise en signe de deuil mais qui représente aussi un avertissement pour le sport, un sport qui doit s'arrêter et réfléchir. La première pensée va aux personnes qui ont été touchées (par les incidents) et à leurs familles. Mais (...) je sens le devoir de dire qu'un signal fort et clair est nécessaire pour éviter la dégénération du sport à laquelle nous assistons de plus en plus dramatiquement».

Le match amical Italie-Roumanie qui devait se dérouler mercredi à Sienne a également été annulé, tout comme le match entre les équipes espoirs d'Italie et de Belgique. «L'équipe nationale donne le signal le plus important en s'arrêtant et en contestant la violence», a déclaré le vice-commissaire extraordinaire de la Féddération, Gigi Riva.

Un match sous haute surveillance

Selon les médias italiens, un autre policier serait également gravement blessé et il y aurait une centaine de blessés légers. Les images télévisées montrent que les affrontements continuaient entre tifosi et forces de l'ordre à l'extérieur du stade, vers 22h45. Les heurts auraient débuté hors du stade au moment où les supporters de Palerme entraient dans l'enceinte.

Le policier a été blessé au visage par un gros pétard avant d'être transporté d'urgence à l'hôpital Garibaldi de Catane, où il est décédé. Ironie de l'histoire, le match avait été précédé d'une minute de silence en mémoire d'Ermanno Licursi, un dirigeant d'une équipe amateur décédé samedi dernier alors qu'il tentait de s'interposer entre ses joueurs, de Sanmartinese, et les supporters du club adverse de Cancellese qui tentaient de s'en prendre à eux.

Le derby sicilien entre Catane et Palerme, prévu à l'origine dimanche à 15h00, avait également été avancé à vendredi (18h00) pour des raisons de sécurité. Les autorités craignaient déjà des affrontements entre supporters siciliens. Au match aller, de nombreux incidents avaient en effet émaillé le match qui se disputait à Palerme. «On m'a dit qu'un policier est mort, parler de football est parfaitement inutile. Quand cela sera fini, je m'en irai du monde du football», a réagi à chaud Pietro Lo Monaco, administrateur délégué du club de Catane. «Je ne me reconnais pas dans tout cela. J'aime intensément le football, mais là, il me semble absurde». (Avec AFP)

source l'équipe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
droppy
Légende
avatar

Nombre de messages : 3473
Localisation : Stembert
Date d'inscription : 08/02/2005

MessageSujet: Re: Le foot et ces accotés   Sam 3 Fév - 13:34

Le Calcio "fou" et "assassin" à la une des journaux.

"Calcio fou", "Calcio assassin", les affrontements entre forces de l'ordre et supporters de Catane qui ont tué un policier vendredi soir en marge du derby sicilien du Championnat de football faisaient la une de la presse italienne samedi. Outre l'agent de police tué, 71 personnes ont dû être hospitalisées dans la nuit à Catane, et 9 supporters, dont 4 mineurs, ont été arrêtés.

La guerre dans le stade
"Un policier tué, le Calcio ferme... les Championnats suspendus pour une durée indéterminée", titre la Gazzetta dello Sport, le quotidien sportif le plus lu en Italie, qui consacre 7 pages aux incidents ayant émaillé la rencontre Catane-Palerme aux abords du stade. "La guerre dans le stade", martèle pour sa part La Repubblica, pour qui "le Calcio s'arrête, et c'est le minimum qu'il puisse faire".

Guérilla urbaine
La Fédération italienne de football (FIGC) a décidé de suspendre toutes les compétitions, dans toutes les catégories ce week-end, et le commissaire extraordinaire de la FIGC Luca Pancalli a laissé entendre que l'arrêt pourrait être plus long. "Il n'est plus acceptable qu'un jeu, même s'il est vécu avec passion, entraîne des scènes de guérilla urbaine", insiste le journal, qui rappelle la mort, il y a moins d'une semaine, d'un dirigeant d'un club amateur qui tentait de s'interposer entre ses joueurs et des supporters adverses, en Calabre.

Comparaisons
Dans un éditorial intitulé "Qui arrêtera les barbares?", La Repubblica souligne également que dans "la chaude Espagne ou dans la froide Angleterre (...) gagner est aussi important", mais "il n'y a pourtant que des murets de cinquante centimètres entre les pelouses et le public".

"Comme si nous étions en guerre"
Pour Il Corriere della Sera, "la nuit" de Catane était "déjà écrite" et n'est qu'un drame de plus ajouté à la "violence qui dure depuis trente ans et augmente à chaque saison". La Repubblica diffuse une courte interview de l'entraîneur de Palerme, Francesco Guidolin, pour qui "cela n'est plus du sport". "Que voulez-vous que je vous dise. Le climat a été lourd depuis notre arrivée à Catane. Nous avons été escortés par environ 80 agents qui ne nous ont jamais lâchés une minute, comme si nous étions en guerre plutôt qu'à la veille d'un match de foot. Nous sommes restés enfermés à l'hôtel pendant un jour et demi sans même pouvoir faire deux pas en ville", raconte-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
droppy
Légende
avatar

Nombre de messages : 3473
Localisation : Stembert
Date d'inscription : 08/02/2005

MessageSujet: Re: Le foot et ces accotés   Mer 7 Fév - 0:14

Le gardien de Lille prend l'avion vers Dakar pour un matsh qui se jouait à Rouen.


Tony Sylva, le gardien de but de Lille (Ligue 1 française) et international sénégalais, a pris l'avion vers Dakar afin d'y disputer une rencontre amicale avec son équipe nationale, alors que la rencontre se jouait finalement à Rouen, a-t-on appris mardi auprès du club.

Changement de programme
Sylva a décollé samedi soir, pour se rendre compte à son arrivée au Sénégal que le match contre l'Angola, initialement programmé à Dakar, était remplacé par un match contre le Bénin, en France. Au lieu de 8000 km aller-retour, il n'avait que 500 km à parcourir.

Manque de respect
Le club lillois a accusé la Fédération sénégalaise de ne pas l'avoir prévenu à temps. "C'est n'importe quoi. La Fédération sénégalaise nous a envoyé un fax ce week-end pour nous avertir du changement de lieu et d'adversaire pour ce match. Or, nos bureaux sont fermés le week-end. C'est un manque de respect", a dénoncé l'entraîneur Claude Puel. Le club de Lille a finalement décidé de ne pas libérer Sylva pour cette rencontre.

Amateurisme
La même mésaventure est arrivée à son compatriote l'attaquant El-Hadji Diouf, qui a accusé la Fédération sénégalaise d'"amateurisme", affirmant quant à lui que son club de Bolton (1re division anglaise) n'avait pas du tout été averti du changement de lieu et d'adversaire. Diouf a annoncé lundi qu'il ne prendrait pas part à la rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
manairre
junior
avatar

Nombre de messages : 328
Date d'inscription : 12/02/2005

MessageSujet: Re: Le foot et ces accotés   Mer 7 Fév - 11:14

Phénoménal! :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://purpleworld.forumactif.com/index.forum
droppy
Légende
avatar

Nombre de messages : 3473
Localisation : Stembert
Date d'inscription : 08/02/2005

MessageSujet: Re: Le foot et ces accotés   Ven 16 Fév - 15:41

Stade suspendu et matches à huis clos pour Catane toute la saison.


Le club de Catane devra jouer toutes ses rencontres à domicile sur terrain neutre et à huis clos jusqu'à la fin de la saison 2006-07, a décrété mercredi la Ligue professionnelle des clubs après les violents incidents qui avaient causé la mort d'un policier le 2 février. Le stade Angelo Massimino a été suspendu jusqu'au 30 juin 2007, a indiqué le juge sportif de la Ligue (LegaCalcio), qui a ajouté "l'obligation pour Catane de disputer ses rencontres (à domicile) à huis clos".

Une amende de 50.000 euros a en outre été infligée au club, dont "la responsabilité pour les actes de violence de ses supporteurs ne fait aucun doute", a indiqué dans sa décision le juge sportif Gianpaolo Tosel. Les violents affrontements entre supporteurs de Catane et les forces de l'ordre en marge du derby sicilien contre Palerme avaient causé la mort d'un policier de 38 ans, Filippo Raciti, et fait près d'une centaine de blessés. Le juge a expliqué qu'"avant le début de la rencontre, un groupe de supporteurs de Catane causait de graves dommages" dans les toilettes du stade, "en arrachant des carreaux de revêtement ou des robinets".

Puis, la minute de silence en l'honneur d'un dirigeant de club amateur tué une semaine plus tôt lors d'une altercation était "troublée par des explosions ininterrompues de pétards lancés depuis le 'virage Nord'", la tribune des supporteurs de Catane, selon le compte-rendu du juge. Au début de la seconde mi-temps, des supporteurs de Catane "regroupés en haut du 'virage Nord', jetaient contre les véhicules des forces de l'ordre toute sorte d'objets contondants comme des pierres, des boulons, des bâtons (...) des pétards puissants...", poursuit le juge.

Selon les premiers éléments de l'enquête de police, Filippo Raciti a été tué à l'extérieur du stade par le jet d'un objet qui lui a causé des blessures mortelles au foie et à l'abdomen, alors que les affrontements se poursuivaient après la fin de la rencontre contre Palerme. Les violences avaient conduit la Fédération italienne de football (FIGC) à suspendre tous les Championnats pour un week-end.

Dans la foulée, le gouvernement italien avait adopté des mesures d'urgence imposant des matches à huis clos dans tous les stades non conformes aux règles de sécurité. Ce week-end, lors de la reprise des Championnats, quatre matches de la 1re division se sont déroulés à huis clos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
droppy
Légende
avatar

Nombre de messages : 3473
Localisation : Stembert
Date d'inscription : 08/02/2005

MessageSujet: Re: Le foot et ces accotés   Mar 27 Fév - 17:43

Justice : Guus Hiddink écope de six mois avec sursis.


Le tribunal correctionnel de Bois-Le-Duc a condamné mardi l'ancien entraîneur du PSV Eindhoven à une peine de six mois de prison avec sursis et à une amende de 45 000 euros pour fraude fiscale. L'actuel sélectionneur de la Russie a été reconnu coupable d'avoir masqué au fisc près de 1,4 million d'euros en 2002 et 2003, après son retour de Corée du Sud.

Hiddink s'en sort bien et peut continuer à exercer son métier sur les bancs russes, puisque le ministère public avait alors requis dix mois de prison ferme. Il a encore la possibilité de faire appel. Le Néerlandais a toujours nié avoir fraudé. Il dit avoir payé des impôts en Belgique, où il résidait, mais le tribunal a retenu l'hypothèse de l'appartement-fantôme, soulignant dans ses attendus que Guus Hiddink ne se rendait jamais dans ce petit logement.


source L'équipe.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
droppy
Légende
avatar

Nombre de messages : 3473
Localisation : Stembert
Date d'inscription : 08/02/2005

MessageSujet: Re: Le foot et ces accotés   Jeu 1 Mar - 17:33

Des violences ont conduit à l'arrêt du derby de Séville.


Le hooliganisme a de nouveau frappé la Coupe d'Espagne, mercredi, et le derby Betis Séville-FC Séville a été définitivement arrêté suite à des violences à l'intérieur et en dehors du stade. L'entraîneur de Séville a été blessé, perdant même connaissance.

Jet de bouteille

Selon les médias espagnols, Juande Ramos, l'entraîneur du FC Séville, avait été touché par une bouteille lancée des tribunes alors qu'il avait quitté le banc de touche pour aller fêter le but de Frédéric Kanoute. Il a été soigné dans une ambulance près de la pelouse sous le regard consterné de son vis-à-vis du Betis, le Français Luis Fernandez. Ramos a momentanément perdu connaissance et a été transporté sur une civière. Selon Adolfo Munoz, un membre du service médical du FC Séville, Ramos allait être gardé en observation pour la nuit dans une clinique de la ville.

Mesures

Le secrétaire d'Etat aux Sports, Jaime Lissavetzky, a annoncé qu'il avait contacté le ministère de l'Intérieur et demanderait une "réunion d'urgence" vendredi de la commission anti-violence pour prendre des mesures appropriées. "Nous devons traiter (la violence) de la manière le plus forte possible", a affirmé M. Lissavetzky en faisant allusion aux mesures de sécurité draconiennes prises par le gouvernement italien après la mort d'un policier à Catane, en marge d'un match du Calcio.

Vandalisme

Les images de la télévision ont par ailleurs confirmé l'information donnée un peu plus tôt par le site internet du quotidien sportif As selon laquelle 200 à 300 supporteurs du FC Séville, qui n'ont pas pu entrer dans le stade Ruiz de Lopera, ont commencé à brûler des poubelles et à casser du mobilier public. Ils ont même poussé de grosses bennes en travers de la route menant au stade.

Match suspendu puis arrêté

Le FC Séville, tenu en échec 0 à 0 à domicile à l'aller, menait 1 à 0 au moment de l'interruption grâce à un but de Kanoute, marqué à la 57e minute. Après une demi-heure de suspension, l'arbitre Undiano Mallenco a décidé d'arrêter définitivement la rencontre alors que le public commençait à quitter les tribunes.

Accumulation de faits

Lors de la dernière saison, le quart de finale de la Coupe du roi entre Valence et le Deportivo La Corogne avait déjà été interrompu après qu'un arbitre assistant eut été touché à la tête par un objet lancé des tribunes. Le Championnat d'Espagne n'avait pas non plus été épargné par la violence au cours de la saison écoulée. Le gardien du FC Séville, Andres Palop, avait été touché à la tête par une canette lancée des tribunes du stade Vicente Calderon de l'Athletico Madrid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
droppy
Légende
avatar

Nombre de messages : 3473
Localisation : Stembert
Date d'inscription : 08/02/2005

MessageSujet: Re: Le foot et ces accotés   Sam 3 Mar - 23:14

Incidents entre supporters à Sedan.


Des incidents entre supporters du Paris-SG et du club néerlandais d'Utrecht ont éclaté samedi soir au stade Louis-Dugauguez, à 45 minutes du coup d'envoi du match entre le CS Sedan et le club de la capitale. De véritables scènes de hooliganisme interrompues par des dizaines de CRS, présentes sur place en raison du renforcement du dispositif de sécurité. Des échauffourées avait aussi eu lieu en ville, dans l'après-midi.

Plusieurs dizaines de supporters d'Utrecht ont pris l'habitude d'assister aux rencontres importantes de Sedan depuis l'hommage rendu par le club ardennais à David Di Tommaso, ancien joueur des deux clubs, décédé dans son sommeil en novembre 2005. Le président de Sedan Pascal Urano est lui-même intervenu pour ramener le calme. Quelques supporteurs d'Utrecht auraient été interpellés.

L'équipe.fr

--------------------------------------------------------------------------------------

St Etienne - Lyon (1-3) interrompu pendant 20 minutes.

L'interruption du match pendant vingt minutes décrétée par M. Chapron, à partir de la 52e, faisait suite à des jets de fumigènes entre tribunes et à l'utilisation de gaz lacrymogène par les forces de l'ordre. La pelouse était devenue irrespirable, au sens propre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
droppy
Légende
avatar

Nombre de messages : 3473
Localisation : Stembert
Date d'inscription : 08/02/2005

MessageSujet: Re: Le foot et ces accotés   Mar 6 Mar - 1:28

St. Etienne - Lyon suite

Un supporter lyonnais condamné.

Deux mois ferme : le tribunal correctionnel de Saint-Etienne a condamné lundi le supporter lyonnais qui avait renvoyé un fumigène en direction de supporters stéphanois lors du derby entre Saint-Etienne et Lyon (1-3), samedi. La peine est en retrait par rapport à celle que le parquet avait réclamé : quatre mois.

Membre des "Bad Gones", ce jeune plombier de 25 ans, dont le casier judiciaire comporte déjà cinq condamnations mais sans rapport avec des matches, a en outre été condamné à six mois d'interdiction de fréquenter les enceintes sportives.

Deux autres supporteurs, interpellés après le match, ont été remis en liberté : l'un, en possession de cannabis, dimanche, et l'autre, un mineur de 17 ans, lundi. Ce dernier, soupçonné de violences sur un stadier, doit prochainement être convoqué devant le tribunal pour enfants de Lyon.


--------------------------------------------------------------------------------------

DIMANCHE NOIR POUR LE FOOTBALL


Incident avec le PSG même en CFA


Après 8’36 de jeu, le match Paris SG – Red Star a été arrêté par l’arbitre. Le PSG menait 1-0 depuis moins d’une minute quand une bonne cinquantaine d’énergumènes ont envahi en courant, matraques et ceinturons à la main, la tribune où se trouvait une majorité de supporters du Red Star.
Quelques secondes avant, un supporter du Red Star prévenait le banc de touche de l’arrivée de cette horde sauvage.
Témoignage du banc de touche
« A peine le temps de se retourner, j’ai vu les premiers assaillants frapper des spectateurs et arracher les banderoles du Red Star.
Des coups de pieds, de poings et de barres de fer ou bâtons télescopiques s’abattaient sur le crâne de spectateurs. Certains spectateurs étaient projetés au sol.
Tout cela s’est passé en une ou deux minutes maximum.
Les assaillants sont repartis aussi vite qu’ils étaient venus en courant, après leur méfait.
Des scènes d’une violence extrême, impossible d’oublier ces images »
Joueurs et arbitres sont restés de longues minutes sur le terrain, avant de regagner le couloir des vestiaires.
Au bout d’une vingtaine de minutes d’arrêt de jeu, l’arbitre souhaite que le match reprenne.
Joueurs, staff technique et Bruno Davoine, président du Red Star repartent une nouvelle fois dans leur vestiaire et à l’unanimité décident de ne pas continuer le match, devant le manque évident de sécurité.
Les joueurs n’étaient plus en mesure de reprendre une partie de football.
Le terrain du Camp des Loges ne possède pas de grillage de sécurité et le service d’ordre était inexistant au coup d’envoi du match.
Une vingtaine de policiers est arrivée après et a permis aux joueurs et supporters de regagner leurs voitures.
Un triste après-midi pour le football, vingt-quatre heures après les incidents graves, en L 1.
Le Red Star a pris ses responsabilités en ne reprenant pas le match.


source site officiel Red Star
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
droppy
Légende
avatar

Nombre de messages : 3473
Localisation : Stembert
Date d'inscription : 08/02/2005

MessageSujet: Re: Le foot et ces accotés   Mer 7 Mar - 15:47

Et cette fois c'est entre joueurs que les incidents éclatent.


Bagarre générale à Valence.


La qualification en quarts de finale de la Ligue des champions de Valence, mardi, face à l'Inter Milan (2-2, 0-0) a été fortement ternie en toute fin de match par une bagarre générale entre les joueurs et l'encadrement des deux équipes. Cet engrenage de scènes surréalistes pourrait aboutir à de très lourdes sanctions. Mercredi matin, la presse italienne évoque des scènes de «vandalisme», digne du «Far West».

Tout a semble-t-il débuté au coup de sifflet final par un échange de coups de poings entre le pensionnaire de l'Inter Nicolas Burdisso, et le défenseur de Valence Carlos Marchena. Jusque-là sur le banc de touche et habillé en survêtement, l'Espagnol David Navarro est venu frapper l'Argentin à son tour, réussissant dans le même temps à se faire prendre en chasse par tout un groupe de joueurs italiens, pendant que Burdisso, blessé, se faisait soigner tout à côté sur la pelouse.

«Je regrette beaucoup ce qui est arrivé, a affirmé Navarro mercredi sur les ondes de la Cadena Ser. J'ai vu qu'on essayait d'agresser Marchena et j'ai perdu les nerfs. Je n'ai jamais fait ça de ma vie et je ne le ferai plus jamais». L'Espagnol a précisé qu'il cherchait à joindre Burdisso pour lui demander pardon. «Les protagonistes n'étaient pas les ultras de quelque équipe italienne, mais des champions de renom, des gens très bien payés qui devraient offrir d'autres formes de spectacle et d'autres exemples», écrit ainsi l'éditorialiste de la Gazzetta, Candido Cannavo.

Fort logiquement, l'UEFA a diligenté un enquête disciplinaire. Les représentants des deux clubs seront interrogées par la commission de discipline lors de sa prochaine session ordinaire, le 22 mars. Cette réunion risque d'être chargée puisqu'elle doit également statuer sur les mouvements de foule survenus à Lens lors du match aller de Lille contre Manchester United.

Au final, les forces de l'ordre ont eu du mal à séparer joueurs et encadrement les uns des autres. Les échauffourées ont continué jusqu'à l'entrée du couloir. C'est la deuxième fois en une semaine que la violence s'invite dans un stade espagnol après le quart de finale retour de la Coupe d'Espagne où le match a été interrompu suite à un jet de bouteille à la tête de l'entraîneur sévillan Juande Ramos.


LA VIDEO


http://www.youtube.com/watch?v=lI1LuWs24aQ




L'UEFA lance une enquête

Après la bagarre générale entre les joueurs et l'encadrement de Valence et de l'Inter Milan qui a clos le huitièmes de finale retour (0-0), l'UEFA a logiquement diligenté un enquête disciplinaire ce jeudi.

Les représentants des deux clubs devraient être interrogées par la commission de discipline lors de sa prochaine session ordinaire, le 22 mars. Cette réunion risque d'être chargée puisqu'elle doit également statuer sur les mouvements de foule survenus à Lens lors du match aller de Lille contre Manchester United.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
droppy
Légende
avatar

Nombre de messages : 3473
Localisation : Stembert
Date d'inscription : 08/02/2005

MessageSujet: Re: Le foot et ces accotés   Jeu 15 Mar - 15:57

Brésil: le club de Santos retire les toilettes de son stade pour raison de sécurité.


SAO PAULO (AFP) - jeudi 15 mars 2007 - Le club de Santos (1re division brésilienne) a accepté, sur demande de la police, d'enlever les toilettes de son stade Vila Belmiro, par mesure de sécurité.
La police de Sao Paulo a effectué cette singulière demande après qu'une cuvette eut été utilisée comme projectile lors d'un affrontement dans les tribunes entre supporteurs de Santos et du Sao Paulo FC, dimanche dernier en marge du derby (1-1). L'objet sanitaire qui a été lancé du haut d'une tribune, apparemment par un supporter de la ville portuaire (Santos), n'a blessé personne.

Au total, 60 cuvettes, réparties dans les 20 lieux d'aisance du stade Vila Belmiro, seront remplacées par des toilettes "à la turque", a indiqué un porte-parole du club.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
droppy
Légende
avatar

Nombre de messages : 3473
Localisation : Stembert
Date d'inscription : 08/02/2005

MessageSujet: Re: Le foot et ces accotés   Mer 21 Mar - 16:35

De gros soucis en vue pour ce fan de Tottenham



http://www.youtube.com/watch?v=64IZvo_rBqA&mode=related&search=



Replay 1/4 de final de la cup

Tottenham - Chelsea : 1-2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
droppy
Légende
avatar

Nombre de messages : 3473
Localisation : Stembert
Date d'inscription : 08/02/2005

MessageSujet: Re: Le foot et ces accotés   Mar 27 Mar - 18:20

Chelsea : Quatre supporters bannis.


Le club de Chelsea a banni trois supporters, accusés d'avoir jeté des légumes sur la pelouse lors du quart de finale de Cup face à Tottenham le 19 mars dernier.

Deux ont même été arrêtés par la police sur-le-champ alors que le troisième n'a été identifié que plus tard. Une quatrième personne a également été interdite de stade pour être entrée sur le terrain pendant la partie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le foot et ces accotés   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le foot et ces accotés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Question sur jante big foot full size avant du type Cadkat
» roue big foot
» Programme Foot à la TV
» nouveau big foot
» Nord-Allier Foot Feminin : Division 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
R.C.S.Verviers :: Catégories :: Foot Belge et international-
Sauter vers: